De Gaulle rencontrant le général Massu à Baden-Baden

  • Vinyle adhésif en 8 couleurs

  • 59,4 × 84,1 cm
  • 2016

Le 29 mai 1968, le président Charles De Gaulle s’envole en hélicoptère pour l’Allemagne et, pendant quelques heures, ses collaborateurs paniquent, ne sachant pas où il est. Il allait simplement à Baden-Baden, voir le général Massu, alors commandant en chef des Forces Françaises d’Allemagne, pour s’entretenir avec lui de la situation du pays. Cet épisode de mai 68 et de la fin de mandat du général a suscité de nombreux articles et interprétations. La teneur secrète de la discussion qu’ont eue les deux hommes n’a pas été tout à fait éclairée par les différents récits autobiographiques des protagonistes de l’affaire et de l’époque. Entre autres sujets probablement abordés : la marge de manoeuvre du président pour rester au pouvoir, la fidélité de l’armée à l’état, la possibilité d’une intervention militaire sur le sol français, l’hypothèse d’un pilotage extra-national du mouvement étudiant, l’attitude à adopter face au parti communiste ... Le lendemain de son voyage, De Gaulle dissoudra l’Assemblée Nationale. L’année suivante viendra le «non» au référendum sur la réforme des régions et du Sénat, et De Gaulle quittera le pouvoir. C’est le lieu de la discussion, l’intérieur d’une maison surplombant Baden-Baden, au milieu de la Forêt Noire, qui est ici représenté. L’hésitation palpable est celle qui précède un choix politique majeur.

À propos

Formé aux Arts décoratifs de Paris, Nayel Zeaiter tente de perpétuer et d'entretenir le genre de la peinture d’histoire. Son travail oscille entre œuvres grand format et réalisations éditoriales au sein des Éditions Comprendre qu’il a créées en 2011. Il expose notamment au Salon de Montrouge (2015), au salon Drawing Now (2015), au palais de Tokyo pour l’exposition Appareiller (2017), à la Biennale internationale de design de Saint-Étienne (2017), à Vent des forêts (2017), au musée d'art sacré de Saint-Mihiel (collection permanente).

En 2018, il publie Histoires de France en 100 planches illustrées, aux éditions La Martinière.

« L’attrait des planches dessinées de Nayel Zeaiter se situe au prime abord dans leur graphisme familier. Mais pas seulement. Si elles semblent en résonance avec les publications pédagogiques, leur propos, volontairement plat, invite le regardeur/lecteur à comprendre qu’il est en face de fables et non d’Histoire. »

Arnaud Labelle-Rojoux, membre du Collège Critique du 60e Salon de Montrouge, 2015

Contact

contact@editions-comprendre.com

Références

Crédits

© Nayel Zeaiter

Webdesign : Jules Vaulont